Artxiboa gaika: Cinéma

“La commune de Paris”, une petite piqûre de rappel?

Le cri du peuple 2Il y a presque 150 ans (148 pour les pointilleux du chiffre) , le 18 mars 1871 commençait “La commune de Paris“. Une révolte qui m’a toujours marqué depuis petit je dois l’avouer, ah ce gros-beau livre tout illustré posé sur la table du salon 🙂 . Je n’y comprenais pas grand chose, mais les photos et dessins des barricades avec les canons, ces femmes, hommes et enfants en armes qui posaient devant, fiers et dignes, la fumée des combats, les murs de fusillés…et ces cadavres posés dans leur cercueil…oui cela m’a marqué. Et il n’y avait qu’un pas pour faire le rapprochement avec les photos des républicains de 36 et ceux qui continuaient la lutte contre le franquisme, et assimiler les “versaillais” aux CRS qui nous matraquaient pendant les manifs de Seaska. Excessif peut-être mais quand on est gosse hein, l’imagination… Après on apprend à relativiser, fouiller, approfondir, distinguer…et rapprocher selon. Jarraitu “La commune de Paris”, une petite piqûre de rappel? irakurtzen

Advertisements

Ramuntcho en mode western

la caravane 1
Jacques Bergerac acteur lapurtar y joue un des premiers rôles

Pour bien commencer l’année en humour, une petite perle glanée sur le web: le film américain “Thunder in the sun” de 1959.  Peut-être que vous le connaissiez, mais dans mon cas l’ayant découvert depuis peu, je dois avouer que j’ai halluciné… Résumé en deux mots: les aventures de basques style “ramuntcho” au far-west au milieu du XIX° siècle. Oui oui, des chisteras contre les indiens… Et si vous ne le croyez pas, le film est disponible sur Dailymotion en streaming gratuit en français et espagnol. Faudra penser à le traduire ou le sous-titrer en basque, histoire d’enrichir notre catalogue ciné  “nanar kitsch”. Jarraitu Ramuntcho en mode western irakurtzen

La 29ème semaine du film fantastique et d’horreur de Donostia

Terror donostia 2018Tous les fans de cinéma fantastique et d’horreur ont un rendez-vous incontournable du 27 octobre au 2 novembre: la 29ème semaine du film fantastique et d’horreur de Donostia. Jugez-en par vous même: 23 films en compétition, 16 courts métrages, 9 films sur “Frankenstein” pour fêter le centenaire du personnage crée par Mary Shelley, sans oublier les différentes expositions, le concours “La guerre des fanzines”, démonstrations… C’est le film “Overlord” réalisé par Julius Avery et produit par J.J Abrams qui inaugurera le 27 octobre la semaine du frisson. On notera aussi lors de la séance du mercredi, la projection d’“Assassination Nation” qui s’est fait remarqué lors du festival de “Sundance“. Le film de Sam Levinson, au sous-titre évocateur de “You asked for it, America”, se veut une critique du monde “hyperconnecté” d’aujourd’hui, sombre, violent, et selon toutes les critiques lues, au message clairement féministe. Donc, si des envies de chair de poule vous taraude, une seule solution: Fantasiazko eta Beldurrezko Zinemaren 29. Astea.

Jarraitu La 29ème semaine du film fantastique et d’horreur de Donostia irakurtzen

“Black is beltza” de Fermin Muguruza, bien plus qu’un film d’animation

Black is beltza TTIKI“Paint it black”, octobre sera noir! Comme vous le savez sûrement, le 5 octobre sort sur grand écran, l’adaptation en dessin animé de la BD “Black is beltza” de Fermin Muguruza et Harkaitz Cano. La B.O du film sera quant à elle disponible dès le 19 septembre, et pour ceux qui ne l’auraient pas encore vu, l’exposition organisée autour de la BD est visible jusqu’au 30 septembre au musée San Telmo. Sans oublier que le film sera présenté dans le cadre du Festival Zinemaldia de Donostia. Mais attention, comme Muguruza l’a annoncé sur son compte twitter, toutes les places pour la séance du 28 septembre sont déjà prises. Oui, octobre sera noir, sans aucun doute. Jarraitu “Black is beltza” de Fermin Muguruza, bien plus qu’un film d’animation irakurtzen